B-NP Magazine

ZES Burundi : Vers une mise en place d’un cadre légal régissant les investisseurs

Les institutions étatiques impliquées dans le projet de la mise en place de la Zone Economique Spéciale Burundi (ZES Burundi) et ProCerv ont tenu, jeudi 29 avril, une réunion par vidéoconférence pour trouver un cadre de communication favorable et échanger sur la mise sur pied d’un cadre légal qui va régir les investisseurs enregistrés et opérant au sein de la Zone.

Jusqu’ici, un régime juridique spécial régissant les investisseurs opérant au sein de la zone économique spéciale Burundi n’existe pas. Selon Jean Marie Barambona, Expert en droit  des affaires, cet instrument est un préalable pour que les investisseurs se sentent sécurisés. Si non, ils affichent une réticence. Il explique que ce cadre définit bien l’exploitation de la zone et les avantages fiscaux  qu’on accorde aux investisseurs.

Amani J.Pierre, Directeur de l’Agence d’Appui à la Réalisation des contrats de Partenariat Public-Privé, précise qu’une commission se penche déjà sur le problème. Elle établira une bonne proposition à soumettre au gouvernement. Ce responsable signale que la commission est en train de régler le problème de communication qui a longtemps prévalu entre les parties prenantes dans la mise en œuvre du projet.

Pour rappel, ProCerv est une société privée qui a reçu un mandat de l’Etat burundais pour exécuter le projet d’établissement de la Zone Economique Spéciale Burundi (ZES Burundi) à Warubondo.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *