Saison culturale B : Autant d’efforts pour booster la production

Presque la totalité d’engrais commandé a été disponibilisé. Les semences sont prêtes et seront distribuées selon une répartition établie par le ministère de l’agriculture pour éviter toute forme de pénurie.

La saison culturale B s’étend de février à juin (ISTEEBU). Cette année, le ministère de l’agriculture s’attend d’elle, une production qui peut couvrir une période allant de mai à décembre 2021. Pour réussir, des efforts ont été fournis pour disponibiliser les engrais organo-minéraux et les semences en qualité et en quantité suffisante.

« Sur 28 387 tonnes d’engrais FOMI « Fertilisants Organo-Minéraux Industrie » commandés par les agriculteurs, 22 122 tonnes ont été déjà disponibilisés auprès des agriculteurs. Tandis que sur 6325 tonnes de dolomie, 8506 tonnes sont disponibilisées auprès des agriculteurs », rassure Déo Guide Rurema, ministre de l’agriculture.

Il souligne que pour éviter la pénurie de semences, son ministère a procédé à la catégorisation des multiplicateurs des semences.

La production des prébases a été confiée à l’ISABU (Institut des Sciences Agronomiques du Burundi). Celui-ci peut identifier les partenaires après la validation de leur capacité technique et financière.

Pour la production des semences de base, il a été retenu les multiplicateurs semenciers professionnels disposant des terrains d’une superficie minimale de 17,5 ha, pour la pomme de terre et 2 ha pour les autres cultures. Ces multiplicateurs feront la précommande au niveau de l’ISABU.

Au niveau national, un total de 84 multiplicateurs pour la pomme de terre, 191 pour le haricot, 300 pour le maïs, 25 pour le riz, 21 pour le soja et 19 pour le blé ont été retenus.

Quant à la production de semences certifiées, tous les multiplicateurs agréés disposant des terrains d’une superficie minimale de 5 ha pour la pomme de terre et 2 ha pour les autres cultures ont été considérés. Ces multiplicateurs s’approvisionneront par précommande aux multiplicateurs de semences de base.

Au total, les multiplicateurs identifiés sont au nombre de 255 pour la pomme de terre, 493 pour le haricot, 405 pour le maïs, 18 pour le riz, 18 pour le soja, et 30 pour le blé.