B-NP Magazine

Inauguration du buste de M.Youri Gagarine à Bujumbura

La Russie a inauguré le buste du premier explorateur de l’espace, Youri Gagarine, un citoyen russe, ce 12 avril à Bujumbura. La journée coïncide avec, selon Valery Mikhaylov, ambassadeur Russe, la célébration d’une nouvelle ère de l’histoire de l’humanité, l’ère de l’espace et son exploitation.

« Il est particulièrement encourageant que la conquête spaciale a été gagnée par le citoyen soviétique M.Youri Gagarine, héros de l’Union Soviétique, qui a effectué le premier vol en espace en vaisseau spacial  Vostok-1», a indiqué Valery Mikhaylov. Il a souligné que malgré la compétition à l’époque entre les systèmes économiques, idéologiques, militaires et politiques, ce vol est devenu un grand pas pour toute l’humanité en marche vers le progrès du monde entier y compris le Burundi dont les relations d’amitiés entre les deux pays sont fructueuses.

Le début de l’ère spatiale pour l’humanité

Le 4 octobre 1957, le premier satellite artificiel Spoutnik a été lancé dans l’espace, représentant une première étape dans l’exploration spatiale. Le 12 avril 1961, Youri Gagarine devint le premier homme à tourner en orbite autour de la Terre, ouvrant ainsi un nouveau chapitre dans l’exploration humaine de l’espace extra-atmosphérique.

L’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution A/RES/65/271 du 7 avril 2011, a déclaré le 12 avril Journée internationale de vol spatial habité pour célébrer chaque année au niveau international l’entrée de l’humanité dans l’ère spatiale. Et cela, afin de réaffirmer le rôle essentiel des sciences et des techniques spatiales dans la réalisation des objectifs du développement durable et l’amélioration du bien-être des États et des peuples.

Elle rappelle en outre la remarquable histoire de la présence humaine dans l’espace et les grands accomplissements réalisés depuis le premier vol spatial habité. Elle songe notamment à Mme Valentina Terechkova, première femme à orbiter autour de la Terre, le 16 juin 1963, à M. Neil Armstrong, premier être humain à fouler la surface de la Lune, le 20 juillet 1969, à l’accostage des engins spatiaux Apollo et Soyouz le 17 juillet 1975, qui a constitué la première mission internationale habitée dans l’espace. La résolution reconnait que l’humanité a maintenu une présence humaine multinationale permanente dans l’espace à bord de la Station spatiale internationale.

Ainsi, les Nations Unies reconnaissent que l’espace extra-atmosphérique attribue une nouvelle dimension à l’humanité. Depuis le début de l’ère spatiale, l’ONU encourage et travaille pour utiliser au mieux les avantages uniques de l’espace pour le bien de l’humanité tout entière.




Leave a Reply

Your email address will not be published.

Open chat