B-NP Magazine

« Ecouter avec l’oreille du cœur »

Tel est le message du Pape pour les médias, cette année. C’est à l’occasion de la célébration de la 56ème journée mondiale des communications sociales qui, normalement, a lieu le 29 mai 2022 de chaque année.

A Bujumbura, elle a été célébrée ce mercredi. Au cours des débats et formations au profit des journalistes burundais, l’aumônerie des intellectuels, des fonctionnaires et des hauts cadres catholiques de Bujumbura a appelé ceux-ci à être des modèles dans la société.

Pour Abbé Dieudonné Niyibizi, Directeur général diocésain de communication (CEDICOM), un des panelistes, un bon journaliste est celui qui aide ses invités à parler du cœur et à s’écouter par l’oreille du cœur, à apprendre de l’autre. Le problème des journalistes, poursuit-il, est qu’ils écoutent à leur interlocuteur avec blocage, brouillage, tendance socio-politique, ou selon la croyance.

Le thème « Ecouter avec l’oreille du cœur » a été choisi parce que le Pape s’était rendu compte que le monde d’aujourd’hui n’écoute pas. Qu’est-ce qui empêche de comprendre l’autre, l’entendre ou encore l’écouter ? Selon Niyibizi, ce sont des bruits internes et externes, physiques et psychologiques, politiques et physiologiques. « Ce n’est qu’en faisant attention à qui nous écoutons, à ce que nous écoutons et à comment nous écoutons, que nous pouvons grandir dans l’art de communiquer », précise-t-il. Et de conclure : « Le refus de cela finit par devenir une agression envers l’autre ».




Leave a Reply

Your email address will not be published.