B-NP Magazine

Début du concours national : Plus de 71 mille élèves dans tout le pays

 

Ce 31 mai, tous les élèves de la 9ème post-fondamental ont passé le concours national édition 2022. Après les épreuves de la première journée, BNP Magazine a visité un des centres de passation en Mairie de Bujumbura : l’école du Saint-Esprit. Dans les lignes qui suivent, les réactions des candidats.

Il est 12h00. Des va-et-vient dans les enceintes de l’école du Saint-Esprit. L’examen est fini. Certains élèves s’apprêtent à partir. Des murmures. Les uns chuchotent que les épreuves étaient faciles. Ils espèrent que ce sera la même chose pour d’autres qui vont suivre.

Alida Nishimwe est l’un des candidats. Elle est venue de l’école La Colombière. « Le matin j’avais vraiment peur. Des gens me disaient que ce genre d’examen est souvent difficile. J’ai trouillé car c’était ma première fois devant un examen national». Par contre, poursuit-elle, arrivée devant le test, j’ai trouvé le contraire ! « Le test était facile. C’était comme les examens ordinaires. Dès lors, je me suis tranquillisée et j’ai fait mon test à l’aise ».

Carole Dorcasse Irakoze, élève à l’école du Saint-Esprit de Bujumbura. Elle est du même avis que son amie. Elle explique que l’examen était facile. Selon Irakoze, c’est grâce aux exercices préparatoires faits en classe au cours des deux dernières semaines.

Signalons que pour la première journée deux épreuves étaient au rendez-vous : Sciences humaines et l’entrepreneuriat.




Leave a Reply

Your email address will not be published.